Rechercher

Impôts - fiscalité

Fiscalité location résidence principale
Calcul de l'impôt

Bonjour
J’habite Levallois-Perret et loue de temps en temps ma résidence principale sur le site AIRBNB.
Ma question est la suivante :
Dois je déclarer les revenus de cette location et sur quelle ligne de ma déclaration d’impôts ou suis je exonérée ?
D’autre part dois je déclarer en mairie la location occasionnelle de ma résidence principale?
Merci de votre réponse.
Cordialement


Question posée le 15/09/2019

Par Fj92

Département : Hauts-de-Seine (92)


Mots clés de cette question :Fiscalité location résidence principale

Par Arame-sophie LOUM (Avocat)

Date de la réponse : le 17/09/2019

Bonjour,

D'après vos informations, vous ne pourriez bénéficier d'une exonération qu'à la condition que les loyers encaissés pour la location temporaire de votre résidence principale ne dépassent pas 760 € par an.

Au-delà d'un tel montant, les revenus doivent être déclarés sur la déclaration 2042 C Pro, dans la partie des BIC non professionnels. Vous pouvez toutefois bénéficier du régime des micro-BIC (abattement forfaitaire de 50 %).

La déclaration en mairie ne devrait pas concerner votre résidence principale.

Cordialement

Arame-sophie LOUM (Avocat)
42 rue Montgrand
Marseille 13006
Tél : 04.84.89.43.31
Date de la réponse : le 28/09/2019

Bonjour,

Tout d'abord nous vous prions de nous excuser pour notre retard dans la fourniture de notre réponse, lié à un dysfonctionnement interne tout à fait exceptionnel.

La location d’un bien en meublé engendre par principe un impôt (au barème progressif de l’IRPP en catégorie BIC) prélèvements sociaux (17,2%) étant précisé que ces derniers sont dus même pour les personnes non imposables.

Lorsque le total des loyers additionné le cas échéant avec les autres revenus de type BIC n’excède pas les plafonds prévus pour le régime micro-BIC, les loyers perçus via la location meublée doivent être systématiquement déclarés mais bénéficient fiscalement d’un abattement forfaitaire de 50 % avec une valeur plancher de 305 € par an. Il faut donc en déduire qu’en deçà de cette somme les loyers déclarés ne sont pas imposés.

Lorsque la location meublée concerne une ou plusieurs pièces de la résidence principale, elle est exonérée d’impôt si les loyers annuels n’excèdent pas 760 € (article 35 bis du Code Général des impôts) et dans ce cas, vous n’avez rien à déclarer.

Le cas échéant, les revenus de location meublée doivent être déclarés sur la déclaration complémentaire 2042 C.

Bien à vous

Faites découvrir nos services gratuits sur
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK