Rechercher

Modèle de lettre
Lettre de déclaration de changement de situation personnelle à la CPAM : divorce, séparation


Quand utiliser cette lettre de déclaration de changement de situation ?

Vous êtes un ayant-droit de l'assurance santé de votre conjoint et vous avez divorcé ou vous vous êtes séparé ? Vous devez en informer votre caisse primaire d'assurance maladie en lui envoyant une lettre de déclaration de changement de situation personnelle.

Ce que dit la loi sur la déclaration de divorce, séparation à la cpam.

Lors d'un divorce ou d'une séparation c'est la personne qui a la qualité d'ayant-droit de son conjoint qui doit effectuer les démarches auprès de la cpam de l'assuré. Elle doit lui adresser la copie de la transcription du jugement de divorce et la copie du livret de famille (ou la déclaration sur l'honneur de séparation ou une «décision de fin de vie commune»). Les droits seront maintenus pendant un an après la transcription du jugement de divorce, ensuite la situation de l'ayant-droit change car il sera détaché de la couverture sociale de son ex-conjoint. Dans ce cas, il sera rattaché à un régime obligatoire s'il y'a droit, sinon il sera rattaché à la couverture maladie universelle (cmu). Dans le cadre de la rupture d'un pacs ou d'un concubinage, la cpam doit en être informée et les droits de l'ayant-droit seront maintenus pendant un an après la séparation.

Nos conseils pour votre lettre

La lettre de déclaration de changement de situation personnelle (divorce, séparation) peut être envoyée par simple courrier à la cpam à laquelle vous êtes affilié. N'oubliez pas de joindre les pièces justificatives.


LES DERNIERS COMMENTAIRES
YANNICKLE 07/06/2012 À 09:37:09

trés bon

Faites découvrir nos services gratuits sur

Prévisualisation du document à télécharger

Modifié le : 19/06/2012 12:02:32
Nombre de mots : 163
Voir un aperçu de la lettre type

Logo Pack Légipratique
PACK LÉGIPRATIQUE
avocat pack légipratique
check Modèles prêts à l’emploi
check Références juridiques
check Conseils d’avocat
check Pièges à éviter

les packs de référence tout en un

Voir les Packs LégiPratiques avec conseils d'avocat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK