Rechercher

Modèle de lettre
Lettre de contestation du montant des indemnités journalières auprès de la CPAM


Quand utiliser cette lettre de contestation du montant d'indemnités ?

Vous êtes un salarié et votre médecin vous a prescrit un arrêt de travail qui a donné lieu au versement d'une indemnité journalière. Cependant vous trouvez que le montant alloué ne correspond pas à votre situation ? Vous pouvez alors contester le montant de vos indemnités journalières auprès de la caisse primaire d'assurance maladie.

Ce que dit la loi sur la contestation du montant des indemnités journalières

L'indemnité versée en cas d'arrêt maladie par la cpam est destinée à compenser la perte de salaire due à cet arrêt de travail. Le montant des indemnités peut varier, il est calculé en fonction du salaire journalier de base ainsi que du nombre de personnes à la charge du salarié en arrêt maladie. L'indemnité s'élève en principe à la moitié du gain journalier de base, calculé à partir du salaire brut sous plafond et perçu au cours des trois mois précédent l'arrêt de travail (47.42 euros maximum dans le cas général). Si la cpam a commis une erreur de calcul ou n'a pas procédé à la réévaluation de ses droits, le salarié bénéficiaire de l'indemnité journalière peut en contester le montant.

Nos conseils pour votre lettre

La demande de revalorisation des indemnités journalières doit être envoyée par lettre recommandée avec avis de réception auprès de votre cpam. N'oubliez pas de joindre toutes les pièces qui justifient votre demande.


Faites découvrir nos services gratuits sur

Prévisualisation du document à télécharger

Modifié le : 05/07/2012 17:31:38
Nombre de mots : 400
Voir un aperçu de la lettre type

Logo Pack Légipratique
PACK LÉGIPRATIQUE
avocat pack légipratique
check Modèles prêts à l’emploi
check Références juridiques
check Conseils d’avocat
check Pièges à éviter

les packs de référence tout en un

Voir les Packs LégiPratiques avec conseils d'avocat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK