Rechercher

Modèle de lettre
Lettre d'information des délégués syndicaux de la dénonciation d'un usage professionnel


Quand utiliser cette lettre d'information ?

Pour supprimer un usage, l'employeur doit en informer le comité d'entreprise ou les délégués du personnel. Si l'employeur envisage de dénoncer l'usage de manière unilatérale, il lui est recommandé d'en informer également les délégués syndicaux pour d'anticiper une probable négociation. Ce modèle de lettre est destiné à informer les délégués syndicaux de la dénonciation d'un usage.

Ce que dit la loi sur l'usage d'entreprise

L'usage d'entreprise est une pratique qui offre un avantage à l'ensemble des salariés ou à certaines catégories d'entre eux. L'usage devient obligatoire lorsqu'il présente les caractères de généralité, de constance et de fixité. L'employeur a la faculté de le supprimer, mais il doit pour cela respecter une procédure particulière.
L'usage peut contredire les contraintes économiques ou organisationnelles de l'entreprise. La direction peut, par exemple, souhaiter harmoniser la politique salariale de ses différents établissements. La dénonciation de l'usage peut aussi être un passage obligé lorsque l'on souhaite le modifier. Les tribunaux ont estimé que l'employeur qui souhaite modifier un usage d'entreprise doit respecter la même procédure que s'il voulait le dénoncer. Il ne peut y être mis fin par un accord collectif (Cass. soc., 05 avril 2012, pourvoi n°10-12182). L'employeur peut négocier, avec une ou plusieurs organisations syndicales de l'entreprise, un accord collectif ayant le même objet que l'usage. Si l'accord est conclu, il met fin à l'usage sans qu'il faille le dénoncer (Cass. soc., 26 janvier 2005, n°02-47.507). Il n'est pas nécessaire que l'accord porte sur le même objet. Il suffit qu'il prévoie la suppression de l'usage. L'employeur peut décider seul de dénoncer l'usage. Il doit suivre la procédure fixée par la jurisprudence. La dénonciation régulière de l'usage entraîne sa disparition sans que les salariés puissent revendiquer le maintien d'un avantage acquis. Il n'y a pas de modification des contrats de travail, même à l'égard des salariés investis de mandats représentatifs (CE, 9 mars 2005, n°257.768). En cas de dénonciation irrégulière, l'usage reste en vigueur. L'employeur étant responsable de l'organisation, de la gestion et de la marche générale de l'entreprise, il n'a pas à motiver sa décision. Celle-ci est discrétionnaire mais ne doit pas reposer sur un motif illicite, car elle serait sanctionnée de nullité.

Nos conseils pour votre lettre

Nous vous conseillons d'adresser cette lettre en recommandé avec demande d'avis de réception. Rédigez ce courrier avec précaution. Conservez précieusement une copie de la lettre et l'accusé de réception.


Faites découvrir nos services gratuits sur

Prévisualisation du document à télécharger

Modifié le : 17/07/2012 15:45:37
Nombre de mots : 278
Voir un aperçu de la lettre type

Logo Pack Légipratique
PACK LÉGIPRATIQUE
avocat pack légipratique
check Modèles prêts à l’emploi
check Références juridiques
check Conseils d’avocat
check Pièges à éviter

les packs de référence tout en un

Voir les Packs LégiPratiques avec conseils d'avocat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK