Rechercher

Droit du travail

Demission sans preavis
Démission

Bonjour,
J ai rompu mon contrat de 6 mois ala fin du 1er mois; mon travail me plaisait beaucoup mais physiquement le port de charge sans materiel adapter devenais tres douloureux; la medecine du travail m a mis apte au travail malgre leur confirmation verbale que mon dos ne supporterais a long terme ce travail, en me demandant de faire rapidement des radios. J ai pris 3 jours d'arret dans les regles pour faire mes examens qui ont confirmés le leves de charges trop lourdes sans appareils etait deconseillés; A ma reprise du travail mon employeur , m'a envoyée une LRAR pour non presentation de poste , m 'a pousser verbalement a demissionner mais je que je ne recevrai aucun salaire; j'ai abandonner mon poste le soir meme elui disant que qu'i recevrai ma lettre de demission en RAR.Quels sont mes risques?, vais-je etre payés?; puis-je rechercher un travail?
Merci


Question posée le 03/05/2019

Par Borabora

Département : Lot-et-Garonne (47)


Mots clés de cette question :CDDrupture avant terme

Par Henri PESCHAUD (Avocat)

Date de la réponse : le 04/05/2019

Bonjour,

Je crois comprendre que vous étiez en CDD et que la rupture de votre contrat est intervenue après la fin de votre période d'essai.

Le CDD ne peut être rompu qu'en cas de faute grave du salarié ou de l'employeur.

Si vous avez pris trois jours d'arrêt de travail"dans les règles", c'est que vous avez informé votre employeur et lui avez envoyé votre arrêt de travail dans les 48h.

Dans ces conditions je ne vois pas comment votre employeur peut vous considérer en abandon de poste... Sauf si vous avez envoyé votre arrêt de travail en courrier ordinaire et que votre employeur prétend ne pas l'avoir reçu !

De plus alors qu'il aurait de son point de vue un motif pour rompre votre CDD, il joue contre lui en vous poussant à la démission. Sauf s'il pense que votre abandon de poste ou n'est pas prouvé ou n'est pas suffisamment grave pour justifier la rupture car dans ce cas il pourrait être condamné à vous payer les 5 mois de salaires de votre contrat non effectués.

Si vous ne l'avez pas encore fait, et que vous voulez vraiment quitter cette entreprise, envoyez un courrier recommandé non pas de démission mais de prise d'acte de la rupture de votre contrat de travail en raison des fautes que vous reprochez à votre employeur et que vous enumerez.

Cela vous permettra de rechercher sans délai un nouveau travail, et préservera vos droits pour saisir les prud'hommes d'une procédure pour rupture de CDD avant terme, et obtenir ces 5 mois de salaires (plus l'indemnité de précarité)
En cas de difficulté pour obtenir votre solde de tout compte (salaire en cours, solde de congés payés), vous pouvez aussi demander au bureau de conciliation et d'orientation du même conseil des prud'hommes dans la même procédure de condamner votre employeur à vous payer ces sommes à titre conservatoire (en attendant le bureau de jugement).

Demandez également communication à la médecine du travail d'une copie de votre dossier médical qu'on ne peut vous refuser car l'employeur ne peut vous licencier pour votre état de santé.

Photo PESCHAUD Henri
Henri PESCHAUD (Avocat)
7bis rue Decrès (entrée par le 7)
PARIS 75014
Faites découvrir nos services gratuits sur
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK